Où pêcher la truite ?

photo-peche-a-la-truite-2.jpgOù pêcher la truite : légitime question du pêcheur débutant. Cette question sous-entend trois réponses :

  • dans quelle région pêcher la truite ?
  • dans quel type de milieu pêcher la truite : rivière ou étang ?
  • dans quels coins, spots, configurations pêcher la truite ?

dans quelle région pêcher la truite ?

pour faire vite, il y a potentiellement de la truite partout en France. Maintenant, un pêcheur débutant devra comprendre qu’il y a truite et truite. S’il est dans une région sans rivières de premières catégories, ce sera dur de trouver de la vraie truite, de la fario si possible sauvage. Il pourra par contre trouver des lacs, étangs, empoissonnés avec des truites arc en ciel ou farios d’élevage. Ce n’est pas la même pêche, le poisson a un comportement différent, mais ça peut aider à  découvrir ce poisson, et pousser à  se rapprocher de régions plus propices, bien pourvues en rivières et ruiiseaux de première catégorie, les seules vraies eaux à  salmonidés.

dans quel type de milieu pêcher la truite : rivière ou étang ?

photo-peche-a-la-truite-berge-riviere.jpgLa truite donc est un poisson de rivière surtout, ou de lacs à  eaux claires et fraîches comme les lacs d’altitude (dans les Pyrénées, les Alpes et le massif central). Il faudra surtout la chercher dans les rivières de première catégorie (reportez-vous à  la fédération de pêche de votre département pour obtenir les cartes des rivières vous détaillant les zones de première et deuxième catégorie). Globalement, plus vous monterez en amont, plus la rivière sera propice. La truite fario a en effet besoin d’eaux les plus claires et fraîches possibles.

photo-peche-a-la-truite-arc-en-cielLa truite arc en ciel est moins exigeante en eaux de qualité.

dans quels coins, spots, configurations pêcher la truite ?

Si l’on parle de pêche en rivière, les poses de la truite varieront avec la saison (en bordure en début de saison, à  l’ouverture de la pêche par exemple). La truite préférera en effet, après l’hiver, ne pas trop s’épuiser plein courant. Postée près d’une bordure, dans une retourne, derrière un rocher, ou sous une berge creuse, elle disposera de toute la nourriture apportée par le courant, sans avoir à  faire d’efforts.

Plus la saison de pêche avancera, plus la truite va se poster plein courant, pour finir souvent dans les rapides en plein été, afin de profiter d’une eau plus oxygénée. La truite gagnera souvent aussi les parties amonts des rivières (le chevelu) en été pour bénéficier d’eaux plus fraiches (berges ombragées, altitude, proximité des sources). Ce phénomène est flagrant dans les Pyrénées, dans le Montana sur les rivières proches des geysers.

Autres contenus interessants...