Pêche à  la truite : quand pêcher ?

Quel moment de la journée pour pêcher la truite ?

 

En règle générale, l’aube et le crépuscule sont, comme chez la plupart des poissons, les meilleurs moments pour les pêcher. Ils sont plus actifs, plus prédateurs, le pêcheur est plus discret, moins visible au bord de la rivière … Mais on peut trouver plein d’exceptions, notamment à  cause des conditions météo et de la saison

Le facteur saison … déterminant pour le moment de journée idéal !

En début de saison, les truites mordront assez facilement la journée. Et plus la saison va avancer (fin avril, mai …), les truites ne seront plus actives que tôt le matin, ou surtout tard le soir. C’est encore plus flagrant à  la pêche à  la mouche qu’à  la pêche au ver, car les insectes aquatiques émergent ou retombent souvent de ou dans la rivière au coup du soir. C’est en partie pour cette raison que les truites seront plus actives, la pêche sera donc plus propice le soir.

photo-peche-a-la-truite-riviere-01mars2012

 

La météo, ultra déterminante sur la qualité de la pêche

Normalement, le beau temps n’est pas bon (sauf peut-être en début de saison, ou le soir en toute saison). Le temps d’Ouest est le meilleur, avec de la bruine voire de la pluie, mais pas trop. Trop de pluie déclenchera des crues, peu favorables à  la pêche à  la mouche, mais très favorables à  la pêche à  l’appât, la pêche au ver … tant que les eaux ne sont pas trop hautes et marrons. Pendant la crue, c’est quelques fois impossible de pêcher. Mais sur la décrue, quand les eaux redeviennent plus claires, tout en étant encore mâchées, le moment de pêche peut être extraordinaire, quel que soit le temps qu’il fait, quel que soit le moment de pêche dans la journée. Le vent d’est est souvent un très mauvais vent de pêche, et celui du Nord guère mieux. Le vent du sud pourra être bon, souvent synonyme de temps chaud, ce qui peut être bon, sauf en été. La canicule n’est pas bonne sauf tôt le matin, ou tard en soirée.

Une conclusion sur le moment idéal pour pêcher la truite …

Mais bien sûr, comme toujours à  la pêche, ces règles souffriront de plein d’exceptions. Combien de fois vous partez à  la pêche, toutes les conditions de pêche sont parfaites, mais vous rentrez bredouille ? Et a contrario, combien de fois vous allez pêcher la mort dans l’âme, étant sûr de faire bredouille à  cause du temps … et in fine, la pêche est fantastique ? Donc pour résumer … il faut pêcher, et c’est à  la fin du marché que l’on compte les bouses … désolé 😉

Autres contenus peche a la mouche interessants...